Une interview de première main : Marc Falvo

Quand tu reçois Marc Falvo, tu prévois non pas un fauteuil mais un canapé, parce qu’il faut caser pas mal de monde. Stan Kurz, Bob Slasher, Chris Anthem et un Falvo qui compte double, enceint (?) peut-être de la petite Phyllis (si ce sont des sextuplées, on les appellera les six Phyllis).

Falvo aux Halliennales (c) Un K à part. Reproduction interdite (de la photo, hein, niveau fornication, tu fais ce que tu veux) sans autorisation, sinon j’ouvre les portes de l’enfer et ta vie va vite en devenir un. Ou pas, en fait, je m’en fous.

Continuer la lecture de « Une interview de première main : Marc Falvo »

Fatherland

Fatherland
(Robert Harris)

1964. Berlin. Tel Aragorn, l’anniversaire du Führer approche à grands pas. Les Allemands se mettent en quête de chouettes cadeaux pour fêter l’événement. Qu’est-ce qui ferait plaisir au petit brun qui dirige le Reich ? Un peigne-moustache ? un casque à pointe ? un pommeau de douche ?…

Continuer la lecture de « Fatherland »

Journal d’un marchand de coke

On se souvient de Walter Krowley qui, dans le Journal d’un marchand de rêves, sniffait le sable de Doowylloh pour booster son inspiration.
Le romancier colombien Pablo Escobar (RIP, l’ami) propose une version alternative de l’excellent roman d’Anthelme Hauchecorne. Un what if original qui part d’une idée certes peu crédible mais bien menée : et si à Hollywood les gens se fourraient de la coke plein le pif ?
Paru aux Presses du Rail, voilà un très bon bouquin qui sait faire parler la poudre !