Programme 2017

Que nous réservera l’année 2017 ? D’après ma boule de cristal… des célébrités vont mourir, des anonymes encore plus… un guignol finira à l’Elysée… çà et là, les uns et les autres se mettront sur la gueule pour des motifs qui étaient déjà débiles il y a trois siècles…
La routine, quoi, on n’est pas là de voir tourner la roue tourne (ni d’assister à l’intronisation de Franck Ribéry au sein de l’Académie).

Mon programme pour 2017 sera simple. Je ne présenterai pas ma candidature à la présidentielle. Trop mal fréquenté, j’ai ma fierté. Et puis avec des modèles qui vont de Napoléon Ier à Jaurès en passant par De Gaulle, Coluche, Bakounine et Dark Vador… Qu’est-ce que tu veux que ça donne ? Un autoritarisme libertaire, révolutionnaire et conservateur, avec une plume dans l’oignon… Plus ou moins la même chose que ce que les candidats actuels nous vendent, en fait. Sauf la plume.
Pis bon, j’ai pas de programme… A part la banane obligatoire dans les cantines. Fédératrice, la banane. Dépasse les clivages droite-gauche, convient à tous les régimes alimentaires, ne contrevient à aucun interdit religieux. Et si t’es allergique, tu peux toujours te la carrer dans un orifice ou un autre, y en a qui aiment, j’ai vu ça sur le oueb.
La banane, c’est le fruit d’utilité publique, le symbole de la grandeur.
Ensemble, nous ferons de la France une vraie république bananière. Je vous rassure tout de suite, on n’aura pas grand-chose à faire si je me base sur l’article de Wikipedia. On vit déjà dans un Etat “dirigé par une petite ploutocratie autoritaire mise en place, aidée ou soutenue par des grandes multinationales. (…) L’appareil étatique, corrompu à tous les échelons, permet à une caste détenant tous les pouvoirs de s’y maintenir indéfiniment par divers moyens, en général toujours les mêmes : prévarication sur le bien public, corruption, détournement ou captation des revenus économiques par appropriation ou surtaxation ; maintien des populations dans la terreur grâce à une police, une milice ou une armée au service exclusif du pouvoir ; élections truquées assurant aux caciques leur réélection quasi-automatique”.
En témoignent les CV de nos indéboulonnables satrapes, pleins de scandales financiers, 49-3, lois liberticides sous couvert de ceci-cela, imagination débordante en matières d’impôts slash taxes slash contributions… et quand même réélection (?!?).
A part les bananes, je ne vois pas trop la différence avec tous ces régimes sur lesquels on chie ici et là (tout en leur vendant des Rafale et des guns pour financer nos écoles, nos routes et nos hôpitaux).
Plutôt que déconner en loucedé, allons-y à fond.
One banana to rule them all!
La banane est l’avenir de la France.

Mais bon, nous sommes sur un blog littéraire, on n’est pas là pour parler politique. Revenons à des sujets plus sérieux et intéressons-nous à la république des Lettres plutôt qu’à celle des baltringues.

Sur Un K à part, on attend quoi de 2017 ?
Pas des masses de choses, parce que je ne m’intéresse que d’assez loin au calendrier des nouveautés. Je découvre beaucoup de sorties en salon, donc autant garder la surprise pour le moment où je serai sur place. Le reste, j’en entends parler en glandant à droite à gauche sur le oueb ou en stalkant les pages FB des auteurs.
Quand même, quelques titres que j’attends :
Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres de Maxime Gillio (j’en ai parlé et on en reparlera le moment venu).
– Le dernier volume de la série Felicity Atcock de Sophie Jomain.
– La suite de Série B de Marc Falvo.
– La livraison par ces trous du cul d’Amazon de Mortal Derby X de Michael Roch que j’ai hâte de lire (bouquin qui se trouve depuis dix jours dans les limbes du “on ne peut pas dire quand vous l’aurez”).
– Quelques sorties en poche comme Terry Pratchett (Les Annales du Disque-Monde) ou Glen Cook (Garrett détective privé).
– La prochaine parution dans la collection Slasher chez L’Atelier Mosésu (celle où il sera question de ce que savez, messieurs l’auteur et l’éditeur).
Le Nécrophone d’Anthelme Hauchecorne et Frédéric Livyns.
– Le thriller que Jess Kaan vient de terminer.
– Le prochain Morgane Caussarieu.
J’ai peut-être oublié des gens, c’est pas de bol, la vie est injuste, votre année démarre mal, au moins vous saurez à cause de qui. Le cas échéant, vous pouvez envoyer une lettre de réclamation à cette adresse : 99, rue de l’Abbé Groult, 75015 Paris (ça l’occupera au lieu de parler de choses dont il ignore tout, comme le travail – activité qu’il n’a jamais exercée).

Côté salons, le K à Part Hauts-de-France-Japan Tour prévoit des dates dans les villes suivantes :
– Salon du livre et de la francophonie (Abbeville)
– Envie de Livres (Sailly-Labourse)
– Nuit des livres (Esquelbecq)
– Festival d’été du livre d’occasion de Shimogamo, 下鴨納涼古本まつり in ze text (Kyoto)
– Tokyo International Book Fair (Tokyo, logique)
– Salon du polar (Templemars)
– Halliennales (Hallennes-Lez-Haubourdin)

Sans vouloir me lancer de fleurs – pas que je sois allergique au pollen, mais paraît que ça ne se fait pas –, je trouve que mon programme pour 2017 s’affiche de loin comme le meilleur niveau lendemains qui chantent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *