Concerto pour 4 mains

Concerto pour 4 mains
(Paul Colize)

J’aime Colize pour deux raisons : 1) ses bouquins sont excellents, 2) il déteste les adverbes en -ment encore plus que moi.

concerto-pour-4-mains
– Tu es Liszt, je suis Chopin.
– Liszt ? Je croyais qu’il était abbé.
– A la fin de sa vie. C’est comme ça que tu finiras.

Continuer la lecture de « Concerto pour 4 mains »

Infemmes et Sangsuelles

Infemmes et Sangsuelles
(Frédéric Gaillard)

Frédéric Gaillard m’a contacté tantôt sur Facebook pour me proposer de chroniquer son recueil de nouvelles Infemmes et Sangsuelles. Démarche d’homme de goût ou de vieux fou suicidaire ? Allez savoir…
J’aurais pu accepter pour un tas de raisons – sauver le monde, apporter la lumière à l’humanité, instaurer la République des Lettres sur la terre comme aux cieux… N’ayant pas l’âme d’un Bruce Willis, je me suis rabattu sur deux autres, bien moins triviales. D’une, par narcissisme, je ne refuse rien à un Frédéric. De deux, les 25 bonnes raisons de ne pas lire son recueil m’ont fait marrer.

infemmes-et-sangsuelles Continuer la lecture de « Infemmes et Sangsuelles »

Une belle banane !

Tant qu’on est à mixer tout et n’importe quoi dans cet article, les plus observateurs d’entre vous auront remarqué l’apparition d’une banane parmi les menus latéraux de la page d’accueil.
Ce substitut phallique me sert d’avatar sur Babelio où je me suis inscrit pour propager – voire propagander – ma bonne parole. C’est là-bas que mène une glissade sur cette peau de banane.
Pourquoi une banane ? En voulant meubler une photo sur L’Art de la Fessée, faute d’ananas pour le clin d’œil à Stargate et à Psych, j’ai pris le premier fruit qui me tombait sous la main. Depuis, c’est resté.