Critiques express (7) Vieilles BD

louis-la-brocanteVirée spéléo dans les archives pour ces critiques express qui ont tout d’une brocante.
Au menu : … Et boules de gomme (Maëster), Rumeurs en Aquitaine (Philippe Caupenne) et Un drôle de phénomène (Cézard).

boules-de-gomme… Et boules de gomme
(Maëster)

Maëster “… et boules de gomme”, le titre donne le ton d’entrée dans cet album qui reprend ses premières histoires publiées chez Fluide Glacial, riches en parodie policière. Calembours, vannes à deux ronds, humour tour à tour absurde, potache, noir ou trash, on se marre à chaque case dans cet album très marqué par les références (Blanche-Neige, Bogart, la publicité, Cendrillon, Tex Avery…). L’influence de Gotlib est patente (La mémé, Le secret de la vie), celle de Mad aussi, mais il y a déjà ce petit quelque propre à Maëster aussi bien dans le texte que l’image (décors, détails loufoques glissés ici et là).

rumeur-aquitaineLes aventures de Tristan Queceluila
T.1 : Rumeurs en Aquitaine
(Philippe Caupenne)

Un album qui fête ses quarante ans et inaugurait à l’époque les aventures de Tristan Queceluila. Sacrée aventure éditoriale pour une série qui, de 1976 à 2011, est passée par C.E.D.S Editions, Pierrette d’Antoine, Les Editions du Village et Daric.
Nous sommes en 1355 quand s’ouvre Rumeurs en Aquitaine. Coincé entre la France et l’Angleterre, Tristan, seigneur de l’Entre-Deux-Mers, décide de rallier le camp française pour bouter l’Anglois hors d’Aquitaine.
Le postulat est quelque peu bancal. Les Rosbeefs sont présentés comme des occupants… ce qu’ils n’étaient en rien. Le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II de Plantagenêt avait fait tomber l’Aquitaine dans l’escarcelle anglaise. En 1355, Edouard III était un duc de Guyenne tout ce qu’il y a de plus légitime, pas un envahisseur ou un occupant.
Ceci mis à part, la BD est agréable, à mi-chemin entre le patriotisme bon enfant de Thierry la Fronde et l’esprit historico-humoristique des Tuniques Bleues.

billy-bonbonBilly Bonbon
T.3 : Un drôle de phénomène
(Cézard)

Sympathique bande dessinée parue en 1974 qui met en scène Billy Bonbon, un bébé tireur d’élite à la force prodigieuse. Dessin typique franco-belge des personnages à gros pif (Achille Talon, Astérix et Obélix) et décor western en vogue à l’époque de sa sortie (pleine période du western spaghetti, BD Les Tuniques Bleues née quelques années auparavant).
Un album très fun, bourré d’humour, de jeux de mots, de situations délirantes, genre de mythe d’Hercule transposé au far-west avec ce bambin qui tire au flingue comme personne et balance des rochers comme s’il s’agissait de boulettes en papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *