Conseils pour lancer son blog (5 à 7)

Conseils pour lancer son blog (5 à 7)
5 – La structure
6 – Un nom qui claque
7 – Le choix dans la date

Aujourd’hui, non pas un ni même deux mais trois conseils d’un coup !

5 – La structure

Tu bouillonnes d’idées, il va falloir organiser ce bazar, c’est-à-dire définir l’architecture du blog.
Etape essentielle, elle définit le menu. Il s’agit donc d’être exhaustif et clair. TOUT le contenu du blog doit se rattacher à une rubrique ou une autre, de façon cohérente tant qu’à faire. Ici, on pense en visiteur avec pour objectif une navigation simple et pratique. A éviter, les arborescences touffues avec des sous-sous-sous-sous-sous-menus : il faut pouvoir accéder au maximum d’items en un minimum de clics.
Pas de recette magique, la structure dépend du contenu que tu prévois. Dans l’esprit, le menu doit être à la fois précis mais souple, de façon à pouvoir le modifier si besoin.
Un seul incontournable, les mentions légales (qui sont, comme leur nom l’indique, une obligation légale même pour un blog personnel). Par convention, on met une fiche de présentation, une page contact, et souvent une rubrique fourre-tout, mais rien d’obligatoire.
Pour la conception du menu, rien ne vaut un bon vieux brouillon papier-crayon. Tu commences par lister tous les éléments que tu comptes aborder. Ensuite, tu regroupes par thématique ceux qui vont ensemble (les futures rubriques, qui ne doivent pas dépasser une dizaine grand maximum). Selon l’allure de ce premier tri, tu verras les redondances à éliminer, les rubriques squelettiques à étoffer, les pléthoriques à élaguer ou diviser en deux. En général, il reste un ou deux inclassables que tu mets où tu peux.

6 – Un nom qui claque

Maintenant que tu sais où tu vas, il te faut un nom.
Là encore, il n’y a pas de mauvais choix. Attention au “syndrome du coiffeur”, corporation qui s’obstine à claquer “hair” et “tif” à toutes les sauces sur ses enseignes à grand renfort de jeux de mots foireux. Tu n’es pas obligé de prendre un nom qui contienne livre, mots, lecture, book ou autre terme du champ lexical des lettres (sauf si tu es coiffeur, auquel cas tu peux réaliser le combo Littér’hair). Après, ça peut aussi être un bon moyen d’annoncer la couleur niveau thématique.
De toute façon j’aurais du mal à jeter la pierre aux adeptes du calembour, je m’appelle Un K à part, le “cas” étant devenu K en référence à mon nom de guerre. Nom merdique d’ailleurs, aussi bien pour le nom de domaine (entre tout détacher avec des tirets ou tout coller, les deux options sont nasebroques) que pour les moteurs de recherche (qui ont tendance à zapper les chaînes de caractères courtes genre articles et prépositions).
Dans l’idéal, faut que tu partes sur un nom ni trop court ni trop long, simple à retenir, pertinent, avec des termes pas trop communs, qui reflète l’identité de ton blog ou la tienne.

7 – Le choix dans la date

Ça n’a l’air de rien, mais la date de lancement de ton blog n’est pas anodine. Si tu ne veux pas trop ramer dans le désert les premiers temps, ne fais pas comme moi, n’ouvre surtout pas ton blog en été. Oui, tu as peut-être le temps de t’y consacrer, des vacances, tout ça, mais non. Enfin si, mais non. Les vacances d’été, c’est mort sur Internet, regarde le vide côté forums, World of Warcraft, sorties YouTube… Un blog qui pop en juillet-août passe inaperçu. Idem les vacances de Noël, les gens sont surbookés et pas réceptifs.
Je disais “enfin si”, parce que si tu as du temps à tuer en juillet-août, c’est la période rêvée pour réfléchir à tout ce que je suis en train de raconter, concevoir ton blog, le préparer, t’entraîner à la rédaction de chroniques et même en prévoir quelques-unes d’avance pour alimenter ton bébé dans les premières semaines.
C’est pour ça que je t’en parle maintenant plutôt qu’en septembre. On dit merci qui ? Non, pas Jacquie et Michel pour une fois.

0) Préambule
1) Pourquoi un blog ?
2) Les outils
3) Les contraintes
4) Le concept et la ligne éditoriale
5) La structure
6) Un nom qui claque
7) Le choix dans la date
8) La plateforme et l’hébergement
9) Le mail et le contact
10) Un design qui pète (mais pas trop)
11) Les publications
12) Améliorer son référencement
13) Travailler ses réseaux
14) Gagner de l’argent ?
15) Le service presse (SP)

1 pensée sur “Conseils pour lancer son blog (5 à 7)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *