Conseils pour lancer son blog (10)

Conseils pour lancer son blog (10)
Le design

Tu as ton nom de domaine, ton hébergement, une plateforme installée et tu sais en gros ce que tu vas raconter. C’est bien joli, mais… Ah ben non, c’est pas joli en fait. Ton blog, faut l’habiller.
Pourquoi je n’en parle que maintenant et pas avant avec les autres éléments-clés identitaires (nom et ligne éditoriale) ? Parce que ça ne sert à rien de vouloir créer le design avant d’avoir le blog en main. Selon la plateforme ou l’hébergeur que tu choisis, la bannière n’aura pas la même taille par exemple. Et tant que le blog n’est pas installé, tu ne peux pas tester en vrai ce que rendra telle ou telle image en arrière-plan, telle ou telle association de couleurs, l’agencement des items, etc.
Tu peux y réfléchir en amont, vaux mieux même, mais tout cela restera bien théorique.

Trois choses à concevoir : la charte graphique (en clair, le design global), la bannière, le favicon (le bitonio à côté des noms de sites dans les onglets et les favoris).
Sur ce chapitre, avoir des connaissances en css est un plus pour bidouiller le style de tes pages. Pas indispensable, sauf à vouloir mettre les mains dans le cambouis. Maîtriser Photoshop (ou autre logiciel qui touche au graphisme), ça aide bien aussi. Sinon, faudra te rabattre sur un pote graphiste (donc pas moi, je te vois arriver). Si tu fréquentes des forums, tu y trouveras sans peine une bonne âme pour te dépanner – quel forum n’a pas sa rubrique “créations graphiques” ? Ou tu fais le tour de tes connaissances sur les réseaux sociaux.
Au pire, tu te débrouilles sans, les plateformes proposent deux-trois outils basiques pour recadrer ou rogner les images.

Je lis souvent que l’apparence d’un blog doit être attractive. C’est vrai et faux. Vrai dans le sens où c’est la première chose qu’un visiteur voit quand il arrive sur un site. Attractif, on reste ; moche, on repart. Faux, pour trois raisons : d’une, l’attractivité est une notion subjective (tous les goûts sont dans la nature, blablabli blablabla) ; de deux, entre joli et moche, il y a une grosse plage de moyen et de neutre (Un K à part, par exemple) ; de trois, le plus important, attirer le chaland avec un beau design ne sert à rien si derrière le contenu est pauvre.
Selon moi, la principale attendue qualité d’un design, c’est de ne pas être un repoussoir, l’attractivité et la joliesse viennent en second.

Quitte à enfoncer une porte ouverte, vaut mieux que le look soit raccord avec le nom du blog, son thème et/ou son propos. Si ton blog s’appelle L’antre de l’horreur et que tu parles de littérature d’épouvante, un design rose bonbon et une bannière Barbie risquent de paraître incongrus. Cela dit, si tes chroniques jouent sur le décalage, un design hors de propos comme cet exemple n’est pas bête, justifié qu’il est par le ton du blog. Dans tous les cas, faut être cohérent, même dans l’incohérence.

Elément important que beaucoup oublient : la lisibilité. Ton blog se compose avant tout de texte. Il faut donc penser en premier lieu au confort du lecteur.
Ainsi on évite les couleurs de texte claires sur fond blanc et foncées sur ton sombre ainsi que les polices exotiques qui niquent les yeux (le gothique, c’est marrant deux minutes, tu pleures vite du sang). Idem les images en arrière-plan du texte qui surchargent. Les gif animés dans tous les sens, même les animations tout court dans les marges, à proscrire. Elles attirent l’œil et déconcentrent. L’idée est de mettre ton texte en valeur, pas de le torpiller sous un arc-en-ciel de mauvais goût. Si tu veux que tes lecteurs restent, faut pas leur brûler les yeux. Pareil avec les oreilles, je dis ça pour les irréductibles du bruitage et de la musique sur les pages web : pas génial pour lire.
Faudra aussi te montrer sélectif, on peut pas tout mettre sur une page. Enfin, si, on peut, mais la surcharge cause plus de mal que de bien. Bannir le superflu n’est pas une option, surtout les gadgets hors sujet (météo, compteur de visites, publicités…).
Ton blog doit être l’équivalent visuel d’un calme de bibliothèque, le genre d’endroit où il n’y a ni gyrophare, ni boule à facettes, ni formation de mariachis.

Chez Un K à part, on ne s’est pas trop cassé la tête sur le sujet, du moins en apparence (c’est le cas de le dire). Oui, j’utilise un thème basique de WordPress qu’on voit sur 12000 blogs. J’ai honte de rien. Il a le mérite de cadrer avec mes goûts et mon budget (les designs premium ne sont pas forcément gratuit, faut le savoir, et quand ils le sont, on les voit aussi sur 12000 blogs). Comme il s’agit d’un thème natif, il ne pose aucun problème de compatibilité ou de mise à jour avec WordPress (parce que ça aussi, c’est à prendre en compte).
Le design épuré est un parti pris, pas de la flemme. J’avais testé sur un autre blog le texte blanc sur fond noir, ça fatigue pas mal les yeux. Sans parler du moment où tu fermes la page et où tu retrouves un écran blanc qui te grille les rétines. Les couleurs, c’est pas trop mon truc, ma garde-robe ressemble à celle de The Crow. Le maître mot étant lisibilité, fond blanc, texte noir, police basique, aucune animation, rien d’agressif dans les marges. Comme un livre. Simple, fonctionnel, le calme oculaire parfait pour lire.

Seul coin où je me lâche, la bannière, endroit prévu pour.
La première était assez lambda : deux rayonnages de ma bibliothèque, tu parles d’une originalité… Cela dit, les plus attentifs auront remarqué la petite touche déconnade. Une lectrice à l’œil affûté m’a dit avoir repéré le mot “fellation” sur la tranche d’un livre. Il s’agissait d’Histoire raisonnée de la fellation, par Thierry Leguay, paru aux éditions du Cercle (ça ne s’invente pas…). Tu te doutes bien que si elle apparaissait dans le cadre, c’était voulu.
Pour la seconde, j’ai habillé ladite bibliothèque en mode Fight Club, avec Edward Norton au téléphone, et du texte comme dans la scène Fürni/Ikea. J’adore aussi bien le livre que le film. D’aucuns ont qualifié ma démarche d’“iconoclaste”, adjectif qui colle à merveille à Fight Club, donc voilà.
En ce moment, inspiration Kaamelott. Cette série me fait toujours autant marrer, j’éprouve un profond respect pour le travail d’Alexandre Astier qui a su prendre des risques d’une saison à l’autre plutôt que s’appuyer sur la facilité du truc qui marche reproduit à l’identique. J’espère que je saurai me renouveler autant ici… Et sinon, quelqu’un m’a dit avoir trouvé “rigolo” de pouvoir lire Un Q à part sur la bannière, ce n’était pas voulu à l’origine. Je voulais meubler le nom que je trouvais un peu vide, j’ai cerclé le K sans penser à mal… Je me suis fait la même remarque après coup. J’ai laissé en l’état – et là c’était exprès –, parce que oui, c’est rigolo.

Tout ça pour dire que la bannière doit avoir un peu de gueule pour attirer le chaland et surtout refléter le contenu du blog (ou illustrer le nom), tout en s’intégrant dans un design relax.
Mais n’oublie jamais que le contenu reste plus important que le contenant. A ce sujet, le prochain conseil sera consacré aux publications.

0) Préambule
1) Pourquoi un blog ?
2) Les outils
3) Les contraintes
4) Le concept et la ligne éditoriale
5) La structure
6) Un nom qui claque
7) Le choix dans la date
8) La plateforme et l’hébergement
9) Le mail et le contact
10) Un design qui pète (mais pas trop)
11) Les publications
12) Améliorer son référencement
13) Travailler ses réseaux
14) Gagner de l’argent ?
15) Le service presse (SP)

3 réflexions sur « Conseils pour lancer son blog (10) »

  1. Ah le fameux design, punaise, je suis d’accord avec ce que tu dis, personnellement si je débarque sur un blog où ça pétille et bouge de partout je fuis…. De même, si je commence à lire et qu’en à peine trois phrases, j’ai des fautes, des tournures qui m’aveuglent, je fuis aussi.
    Un design sobre et efficace où l’on trouve les choses facilement a ma préférence mais comme tu dis c’est une affaire de goût…

    1. C’est clair que tout ce qui touche au design reste très subjectif, au goût de chacun. Après, un blog littéraire n’est pas un forum de graphisme, on présente avant tout du texte, donc objectivement faut que les lieux soient propices à la lecture.
      Si tu veux voir un des sites les plus moches de la Création, cherche « yvette’s bridal formal ». 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *