Miyamoto Musashi

Je pourrais bloguer dix ans sur le sujet sans en voir le bout, tellement le bonhomme a inspiré de romans, essais, mangas, films, séries, dessins animés…
J’en ai retenu une poignée : un vieux numéro de Dragon Magazine, le diptyque de Yoshikawa Eiji (La pierre et le sabre et La parfaite lumière), La Voie du Sabre de Thomas Day, l’essai éponyme de Tokitsu Kenji et le jeu de rôle Le Livre des Cinq Anneaux.

La célèbre estampe d’Utagawa Kuniyoshi et mon mollet (que je ne désespère pas de voir en couverture de Felicity Atcock).

Continuer la lecture de « Miyamoto Musashi »

Rouge Toxic

Rouge Toxic
(Morgane Caussarieu)

“Spécialiste de la littérature vampirique”, dixit la quatrième à propos de Caussarieu. Le fait est que sa biblio regorge de vampires. Chéloïdes, le seul bouquin d’elle que j’ai lu, est aussi le seul à n’en comporter aucun.
Qu’est-ce que tu veux ?… C’est un talent, mon pouvoir de super-zéro : toujours en dehors des clous. En même temps, c’est logique, je suis une bille en bricolage.

Hermione Granger a bien grandi…

Continuer la lecture de « Rouge Toxic »

Les Haut-Conteurs Origines : Le songe maudit

Les Haut-Conteurs Origines
Le songe maudit
(Patrick Mc Spare)

— Tu vois, le monde des conteurs se divise en deux catégories. Les tout pourris, comme Linky, d’ailleurs ça rime et c’est un signe. Et les bonnes histoires d’aventures médiévales avec des conteurs itinérants.
— Attends, Blondin, compteur et conteur, ça s’écrit pas pareil.
— N’oublie pas que c’est moi qui ai le pistolet chargé. Toi, tu creuses, Tuco, tu creuses…

Continuer la lecture de « Les Haut-Conteurs Origines : Le songe maudit »

Brutale

Brutale
(Jacques Olivier Bosco)

Ce bouquin a atterri entre mes pognes par des voies inattendues, c’est rien de le dire ! Tout est parti d’une discussion avec l’auteur sur… Goldorak et Albator. Le bonhomme a l’air fun, je me dis qu’il faut que je jette un œil à sa prose. Un dimanche à vingt heures, bonne chance !… Ni une ni deux, je mobilise tous mes contacts en ville. Ça va vite, des contacts à portée de main, j’en ai un. Je brave les éléments – du froid en hiver, ça surprendrait presque – pour récupérer le précieux grimoire. Lu dans la nuit, chroniqué dans la matinée. Quand tu liras ce texte, je serai en train de pioncer, pas envie de finir comme Philippidès après son marathon.

Continuer la lecture de « Brutale »

Zanzara

Zanzara
(Paul Colize)

Paul Colize fait partie de ces auteurs qui ne me facilitent pas la vie.
Back Up, Un long moment de silence, Concerto pour 4 mains… Il me bluffe à chaque fois. Un point en sa faveur… jusqu’au moment de le chroniquer.
Un bon livre… un très bon roman… un excellent bouquin… Un jour ou l’autre j’atteindrai le dernier barreau de l’échelle. Après… Course à l’armement sémantique ? escalade dans le superlatif ? fromage ou dessert ?… Ou alors, air connu, “faudrait que j’invente des mots qu’existent pas dans le dico”.
En plus, le bougre écrit bien et même mieux que ça. Je dois mettre les bouchées doubles sur la rédaction. L’impression de jouer dans Deep Throat ou une de ses multiples resucées.
Chroniquer le Paulo, une sacrée paire de manches, je te le dis. La solution ? Un marcel.

Continuer la lecture de « Zanzara »