Journal d’un marchand de coke

On se souvient de Walter Krowley qui, dans le Journal d’un marchand de rêves, sniffait le sable de Doowylloh pour booster son inspiration.
Le romancier colombien Pablo Escobar (RIP, l’ami) propose une version alternative de l’excellent roman d’Anthelme Hauchecorne. Un what if original qui part d’une idée certes peu crédible mais bien menée : et si à Hollywood les gens se fourraient de la coke plein le pif ?
Paru aux Presses du Rail, voilà un très bon bouquin qui sait faire parler la poudre !

Programme 2017

Que nous réservera l’année 2017 ? D’après ma boule de cristal… des célébrités vont mourir, des anonymes encore plus… un guignol finira à l’Elysée… çà et là, les uns et les autres se mettront sur la gueule pour des motifs qui étaient déjà débiles il y a trois siècles…
La routine, quoi, on n’est pas là de voir tourner la roue tourne (ni d’assister à l’intronisation de Franck Ribéry au sein de l’Académie). Continuer la lecture de « Programme 2017 »