Lectures de vacances (4)

Un condottiere. Tu en mets trois ensemble, tu obtiens un condo entier. Ce qui ne veut rien dire. Le nom de celui-ci, en revanche, veut dire quelque chose : Colleoni, le couillon.

Bretteurs stipendiés et tataneurs de l’ombre au programme du jour. Cinq auteurs, donc, puisque Les Sept Mercenaires, c’était déjà pris. Continuer la lecture de « Lectures de vacances (4) »

Game of Foire du Trône

A l’heure où tout le monde ne jure que par GoT comme la découverte du millénaire, j’aime bien rappeler aux petits jeunes qui débarquent dans cet univers qu’il existe depuis vingt ans, ce qui nous ramène au siècle dernier, du temps où Game of Thrones s’appelait encore Le Trône de Fer et s’achetait en librairie, et des fois que tu douterais de ma capacité à continuer cette phrase à rallonge, crois-moi sur parole, j’ai essayé on peut, comme dirait l’ami San-Antonio.